Thèmes de recherche

Thèmes de recherche

Les recherches sont menées essentiellement dans le cadre de thèses de doctorat ou de post-docs supportés par des projets pluriannuels dans le cadre de collaborations académiques et industrielles. Intégrant les évolutions des besoins en termes de matériaux et de technologies exprimés par le milieu socio-économique, elles sont soit initiées par le laboratoire avec une orientation amont à vocation prospective, soit développées avec une orientation aval avec participation technique et financière directe de l'Industrie. Elles s'inscrivent dans les deux axes suivants :

  • procédés de mise en œuvre, transformation et mise en forme des polymères, polymères multiphasés (alvéolaires ou mélanges de polymères ou polymères à renforts particulaires de type charges, fibres coupées, nanoparticules) et composites organiques structuraux (polymères à fibres continues) : analyse, caractérisation, modélisation et contrôle des phénomènes couplés associés en particulier aux technologies d’injection, extrusion, thermoformage, rotomoulage, moulage LCM (Liquid Composite Moulding) et fabrication de structures fibreuses complexes ou optimisées vis-à-vis des usages considérés, par exemple par placement de fibres (facteurs générateurs de qualité/défauts, conduite auto-adaptative des procédés, écoulement, transferts thermiques, thermo-cinétique des résines, déformation des milieux fibreux et inserts en mousse, optimisation de la conception, de la fabrication et de l’utilisation des pièces …).
  • fiabilité des structures mécaniques organiques, métalliques ou hybrides (approche stochastique, fatigue et fluage, mécanique de la rupture, micro-mécanique, contraintes résiduelles …) : mise en oeuvre de modèles et outils numériques spécifiques (visco-élasto-plasticité, éléments finis stochastiques ou de cohésion, bloc fissure …) associés à une validation expérimentale (techniques de type ultrasons, émission acoustique, thermographie infrarouge…).

De manière transversale, une attention particulière est portée au développement durable : matériaux biosourcés (issus de ressources renouvelables) et rematérialisés (recyclage, valorisation), procédés de transformation à impact environnemental limité, éco-conception.